A l’attention des présidents et secrétaires des clubs placés sous la responsabilité de l’ACVBL,

Malgré de nombreuses publications faites via sites officiels et courriels, il s’avère que des clubs ne se sentent pas concernés, en effet, nous sommes au courant qu’au moins un club organise des entraînements auxquels sont invités à participer des affilés d’autres clubs, cette pratique est en contradiction totale avec les protocoles. Madame La Ministre en a fait d’ailleurs référence ce matin dans une visioconférence avec les fédérations sportives, visioconférence à laquelle participait le docteur M. Gilbert, épidémiologiste faisant référence.
Couvert par ce communiqué et par l’alinéa dont copie ci-après : « Les fédérations doivent lutter contre les "activités sportives sauvages" qui relève de l'inconscience et ne nous aiderons pas à sortir de cette crise », nous dénoncerons ces activités qui bafouent les protocoles et nous nous adresserons aux autorités habilitées à constater ces faits. Nous avons connaissance des clubs qui pratiquent ces « activités sportives sauvages ».
Il y a sur les sites fvwb.be et Volleylux.com, un tableau très explicite reprenant les normes imposées par le protocole du 27 mars 2021. Ces règles ont force de loi et se doivent d’être totalement respectées. Nous sommes bien conscients que la météo actuelle est de nature à pousser les gens à sortir des limites prescrites mais il faut pouvoir raison garder. Cela relève de la responsabilité civile des dirigeants de clubs

18 CopierProvince de Luxembourg

ARRÊTÉ DE POLICE

Le Gouverneur de la province de Luxembourg

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales et en particulier son article 5,S 1er, e) ;

Vu la déclaration de l'OMS de l'état d'urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) en date du 30 janvier 2020 ;

Texte de l'arrête

1 Copier
La Ministre des Sports nous demande de vous communiquer l’information suivante :

Chers amis du sport,

Comme suite à la Foire aux Questions qui vient d’être publiée par la Ministre de l’Intérieur, et aux demandes de précisions que nous lui avions adressées, la circulaire « sport » vient d’être mise à jour.

Voici les deux modifications :

  1. 1. Les activités sportives indoor (stages, entraînements et compétitions) pour les moins de 13 ans sont permises, sous réserve de décisions de restriction des autorités locales en matière d’accès aux infrastructures, ou d’autres décisions prises par les fédérations sportives elles-mêmes. Ces activités nécessitent l’accord de l’autorité locale si elles ne sont pas organisées par cette dernière. Plus précisément, il est du ressort de l’autorité locale (communale ou provinciale) d’accorder une autorisation générale ou par dossier.
  2. 2. Les sportifs amateurs de 13 ans et plus ne peuvent s’entraîner qu’à l’extérieur, et ils peuvent faire usage des parties extérieures des infrastructures sportives (par exemple, un terrain de foot, de basket,…), mais il ne peut y avoir plus de 4 personnes à la fois.

Sportivement vôtre.

La Ministre,

Valérie Glatigny

4 CopierListe des référents "Covid" pour les clubs de la provine de Luxembourg