Rappel règles de Fair Play

Communication à l’attention des joueurs/joueuses, responsables d’équipes et arbitres.

Il nous revient que, lors des matches, des attitudes peu sportives par gestes ou par paroles deviennent courantes installant de ce fait un climat tendu et perturbateur du bon déroulement des échanges de jeu.

Les règles internationales qui régissent la pratique de la compétition en FVWB et donc en province de Luxembourg stipulent que ces attitudes sont à réprimer.

Extrait des règles de jeux :

20.2 FAIR-PLAY

20.2.1 Les participants doivent se conduire respectueusement et courtoisement dans un esprit de FAIR-PLAY, non seulement à l’égard des arbitres mais aussi à l’égard des autres officiels, de leurs adversaires, de leurs partenaires et des spectateurs.

20.2.2 La communication entre les membres de l’équipe pendant le match est autorisée.

5.2.3.4

21 COMPORTEMENT INCORRECT ET SANCTIONS

21.1 COMPORTEMENT INCORRECT MINEUR

Les comportements incorrects mineurs ne sont pas sanctionnés. Il appartient au 1er arbitre d’éviter que les équipes s’approchent du niveau de sanction.

5.1.2, 21.3

Ceci se fait en 2 étapes:

Etape 1: en donnant un avertissement verbal via le capitaine en jeu

Etape 2: en montrant un CARTON JAUNE au membre de l’équipe concerné.

Cet avertissement formel ne constitue pas une sanction mais le symbole que le membre de l’équipe (et par extension l’équipe elle-même) a atteint le niveau de sanction pour le match. Ceci est enregistré sur la feuille de match sans autre conséquence immédiate.

21.2 COMPORTEMENT INCORRECT ENTRAINANT DES SANCTIONS

Le comportement incorrect d’un membre d’une équipe envers les officiels, les adversaires, les coéquipiers ou le public est classé en trois catégories, suivant la gravité de l’infraction.

4.1.1

21.2.1 Conduite grossière: acte contraire aux bonnes manières ou à la moralité

21.2.2 Conduite injurieuse: gestes ou propos insultants ou diffamatoires ou toute action exprimant le mépris.

21.2.3 Agression: attaque physique réelle ou comportement agressif ou menaçant.

Le Comité provincial recommande aux clubs, joueurs/joueuses et arbitres de tout mettre en œuvre pour éviter ces travers qu’ils soient par gestes ou paroles et qui sont en totale contradiction avec les règles le plus élémentaires de fair play.